Rubatodanse est une association loi 1901 qui consiste en un atelier de danses de salon, animé par 2 bénévoles, pour favoriser l’épanouissement des personnes et lutter contre l’isolement dans la convivialité.

 

Cette association intervient à Mouvaux et en 2016 2017 Wasquehal et concernent les personnes habitant les villes limitrophes, Croix, Roubaix, Tourcoing, Marcq en Baroeul, Mons en Baroeul, Lille, Roncq, Halluin, Bousbecque, Lannoy, Lys-Lez-Lannoy, Bondues, Comines, La Madeleine, Linselles etc.

Rubatodanse travaille pour lui même et en partenariat avec le CATMouvaux (Association 1901)      www.catmouvaux.fr

Page danses de salon

http://www.catmouvaux.fr/danse-de-salon/

 

 

HISTOIRE DE LA DANSE DE SALON

 

 

Le terme danses de salon est utilisé pour désigner l’ensemble des danses pratiquées dans les bals et thés dansants.

.L’apprentissage des danses de salon se pratique en détente.

Il existe une variante, la danse sportive qui mène aux compétitions et aux concours.

Les figures des danses sportives ont été codifiées par les Anglais.

Ces danses de salon particulières sont au nombre de 10, regroupées dans deux catégories :

Les danses standard

_DSC5761

Les danses latines.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Les danses standard

La valse anglaise, quelquefois appelée Boston à tort, est une valse qui se danse très lentement.

Elle est du coup appelée valse lente.

Elle se danse sur un tempo lent à trois temps et comporte de nombreuses figures.

C’est une danse élégante qui parait facile à apprendre.

Le tango.

_DSC5755

Le tango est une danse de salon standard qui se danse à deux.

C’est une danse d’improvisation, au sens où les pas ne sont pas prévus à l’avance.

Un partenaire (traditionnellement le danseur) guide l’autre, la danseuse, qui suit sans chercher à deviner les pas.

Le terme tango est originaire de la communauté noire d’Amérique latine issue de l’esclavage.

Les danseurs européens y ont intégré leur propre culture, style et technique.

Les Anglais ont codifié un style particulier à des fins d’enseignement et d’organisation de compétitions.

Il se danse sur des airs modernes à un rythme de 30 mesures (= 120 temps) par minute.

Il a reçu l’adjectif international, car c’est celui le plus pratiqué au début du xxie siècle, notamment en compétition.

Il permet aux juges d’avoir facilement des critères d’appréciations.

Au départ, les Anglais ont dominé le style international de tango, mais d’autres danseurs se sont également imposés, notamment les Italiens avec un style plus dynamique, style toujours supérieur de nos jours.

La valse viennoise

Elle désigne une danse à pas rapides, sur un tempo compris entre 110 et 180 battements par minute.

Les phrases musicales comportent 8 mesures.

Dans les concours, la valse viennoise obéit actuellement à deux standards :

le style international : valse toujours dansée en position rapprochée, ce qui limite le nombre de figures.(Actuellement dans la fédération amateur, cela évolue fortement)

le style américain : valse beaucoup plus libre, dans laquelle les partenaires peuvent rompre le contact pour effectuer des figures variées. (appelé American Smooth)

En valse viennoise, il est important de pivoter d’un tour complet sur 6 temps.

C’est indispensable pour avancer en ligne droite et pour danser sur la ligne de danse.

La valse viennoise se danse le plus souvent à droite, avec des périodes plus courtes de valse à gauche pour éviter que la tête des danseurs ne tourne à force de danser dans un seul sens.

Le slow fox.

Le slow fox apparut en France vers 1917.

Déjà connu depuis quelques années aux Etats Unis et, comme pour de nombreuses autres danses, il prit naissance parmi la population noire.

Dans les années 1920, les groupes et orchestres sur des tempos très différents, du coup, une seule et unique danse ne suffisait plus. Il y eut d’une part le quick step et, d’autre part, le fox-trot.

Ce sont les professeurs et danseurs anglais qui, au fil du temps, enrichissent cette danse et lui donne finalement sa structure actuelle. Les pas les plus importants du slow fox sont « les 3 pas », le « chassé » et surtout « la plume » qui caractérise certainement le plus cette danse.

Le slow-fox est une danse de compétition parmi les standards, la plus difficile selon les connaisseurs, car il est exclu de l’apprendre autrement qu’avec un professeur.

Le tempo du slow-fox est de 30 mesures (à 4 temps) par minute.

Le quickstep fait partie des danses de salon de type standard.

Le charleston a eu une grande influence sur cette danse qui comme son nom l’indique, est une danse très rapide et très vivante, comprenant des sauts, des jetés et des chassés.

Issu du Fox-Trot, le Quick-Step ne se voit guère que dans les compétitions de danses ou les soirées spécialisées compte tenu des déplacements énormes qu’il demande. C’est une danse pleine d’exubérance, d’allégresse, pétillante, voire sautillante qui reflète la joie de vivre à l’Anglaise. (4 temps, tempo de 48 mesures à la minute)

 

Les danses latines

SAMSUNG DIGITAL CAMERA
SAMSUNG DIGITAL CAMERA

La samba

C’est une musique à deux ou quatre temps née au Brésil. Elle se danse de manière rythmique et syncopée. Musicalement, sa structure rythmique est notée 2/4 ou 2/2, parfois 4/4 par les jazzmen brésiliens et quelques percussionnistes européens. Un fort impact dans l’esprit collectif, et par rapport à l’image du carnaval, ont valu à la samba d’être copiée et reprise un peu partout dans le monde.

La samba se pratique en solo ou en couple. En couple c’est une danse de salon (danse pratiquée avec des figures)

Le cha-cha-cha

Le Cha-cha-cha est une danse relativement simple à apprendre, mais le pas de base est un petit peu plus compliqué que celui des danses apparentées. Sa principale caractéristique réside en effet dans le chassé effectué sur le « quatre-et-un » du décompte de la danse. Comme dans toutes les danses latines, c’est le garçon qui guide la fille

Le Cha-cha-cha fait partie des danses de compétition dans la catégorie des danses latines. C’est-à-dire des danses où chacun peut ajouter ses propres figures en plus de celles recensées (à l’inverse des danses standard

La rumba.

Vers 1930, la musique cubaine est renommé rhumba aux États-Unis, et la rumba devient une danse de salon, qui fera partie des danses latines en danse sportives (malgré son nom, elle se danse plutôt sur des boléros.)

Dans sa forme actuelle, les figures de base gardent les vieilles images des intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes. Elle est appelée danse de l’amour. La rumba se danse un peu partout dans le monde aujourd’hui. Elle est appréciée dans beaucoup de pays

Le paso doble

(De l’espagnol paso doble (sens identique), de paso (« pas ») et doble (« double ») est une musique à deux temps. Par extension, le paso doble est une danse de salon française sur une musique espagnole.

Le paso doble fut à la mode dans les années 1920 et inventé en France. Toute la terminologie est d’ailleurs restée en Français. C’est l’une des danses les plus simples à apprendre au départ. Le pas de base est en effet un pas de marche (le danseur part du pied droit, la danseuse pied gauche en arrière. L’inverse est possible, mais le code anglais fait loi et enlève toute originalité). La tenue du couple est classique, mais il faut ensuite, pour adopter le style typique du paso, se souvenir que le danseur y joue le rôle du torero et la femme, celui de sa muleta.

Le paso-doble fait partie des danses de compétition dans la catégorie des danses latines.

Le jive

La cinquième des cinq danses latines en compétition en danses sportives, le jive, y tient la place correspondant au rock en danse de salon.

Généralement très appréciée des compétiteurs, cette danse leur demande toutefois une énergie particulière, dans la mesure où, dansée sur un rythme rapide et reposant sur des jeux de jambes assez fatigants, elle clôture généralement les compétitions de danses latines.

Sources:

Wikipédia et mes professeurs.

Merci à eux.